À LA FRONTIÈRE DES SONGES

20.10.21 – 15.01.22

VERNISSAGE LE 05.11.21

Cet automne, nous présenterons le travail de Chieko Shiraishi, photographe japonaise née en 1968 à Yokosuka, au Japon. Véritable virtuose du tirage argentique (elle a étudié la photographie et le développement en chambre noire avec notamment Katsuhito Nakazato et Kazuo Kitai), elle se sert de la technique pour mieux sublimer ses images.

Pour cette exposition, nous avons voulu présenter le travail de Shiraishi de manière à montrer avant tout ce qui fait la spécificité de son univers : poétique et profondément introspectif. C’est pourquoi nous avons réuni deux de ses séries : Shimakage (L’Ombre des Îles) et Shikawatari (La Traversée des Cerfs).

Ses voyages aux quatre coins de l’archipel japonais, des cactus du sud aux paysages enneigés du nord, deviennent prétexte à une introspection photographique. Ces images cathartiques nous font passer du monde extérieur au monde intérieur, nous révélant tour à tour les émerveillements, la noirceur et les doutes qui habitent la photographe.

- - -

This fall, we will present the work of Chieko Shiraishi, a Japanese photographer born in 1968 in Yokosuka, Japan. A true master of the silver print (she studied photography and darkroom techniques with Katsuhit Nakazato and Kazuo Kitai, among others), she uses various printing processes to sublimate her images.

For this exhibition, we wanted to present Shiraishi's work in such a way as to show, above all, what makes her world so special: poetic and deeply introspective. This is why we have brought together two of her series : Shimakage (The Shadow of the Islands) and Shikawatari (Deer Crossing).

Her travels to the four corners of the Japanese archipelago, from the cactus of the south to the snowy landscapes of the north, become a pretext for photographic introspection. These cathartic images take us from the outside world to the inside world, revealing in turn the wonder, darkness and doubts that inhabit the photographer.