MARTIN PARR - Death by selfie
MARTIN PARR - Death by selfie
MARTIN PARR - Death by selfie
MARTIN PARR - Death by selfie

MARTIN PARR - Death by selfie

通常価格
€50,00
セール価格
€50,00
単価
あたり 
税込

MARTIN PARR
Death by Selfie

Published by Super Labo, 2019
Pages 62 pages 
Binding hardcover
Book size 17,4 x 8,7 cm
First edition

Continuing his exploration of tourism on a global scale, Martin Parr dedicates a new photobook to the selfie.

"Here is an unproven statistic: India is the world leader for selfie taking. The only potential competitor would be China , with a similarly large population, but if you refer to the ‘Death by Selfie‘ statistics, India is so far ahead, there is no real competition. It is probably wise to assume that if more people are killed by a phenomenon, then more of this activity must be taking place. In 2015, 27 people died taking selfies. In both 2016 and 2017, 68 were killed by selfies. Many of the deaths occur when other people step in to try and rescue the selfie taker washed away by freak waves. People also die by going too near a raging fire, or the often occurring stepping backwards off a cliff edge. However to India’s great credit this figure dropped substantially in 2018, down to a mere 2 deaths. The authorities in India are aware of this hazard, and for example in Ooty at, the popular boating lake, all selfies are banned whilst boating, this despite the mandatory instruction to wear a life belt. But on the beach of Goa, it is impossible to look round without seeing a selfie being taken. The selfie stick purveyors are also circling round and these are offered constantly along with a massage, pineapple and all of the others items and services that are available to the beach-goer. The other observation I would make is that very rarely do selfies come singly; a typical sequence would have many dozens of options perused, and sometimes these extended sessions can take a good ten minutes. I am not sure how the editing takes place, or indeed if these selfies get saved and downloaded. Another novelty for me is that people often request to have a selfie with me because I am a Westerner and of course I agree. So there must hundreds of images of Martin Parr floating in Indian cyberspace, untraceable autoportraits that will never be recognized. On my quest to photograph the huge business of tourism, the introduction of the smart phone and subsequently the selfie stick have changed the ritual of a tourist visit in a dramatic fashion. I could not ignore this phenomenon and is celebrated in this small collection of images, where most are taken in India, and few other locations thrown in for good measure."
Martin Parr May 2019

---------------

Poursuivant son exploration du tourisme à l'échelle mondiale, Martin Parr consacre un nouveau livre photo sur la thématique du selfie.

"Voici une statistique non prouvée : l'Inde est le leader mondial de la prise de selfie. Le seul concurrent potentiel serait la Chine, avec une population similaire, mais si vous vous référez aux statistiques" Mort par Selfie ", l'Inde est si loin devant, là n'est pas une réelle concurrence. Il est probablement sage de supposer que si plus de personnes sont tuées par un phénomène, alors une plus grande partie de cette activité doit avoir lieu. En 2015, 27 personnes sont mortes en prenant des selfies. En 2016 et 2017, 68 ont été tués par des selfies. Beaucoup de décès surviennent lorsque d'autres personnes interviennent pour tenter de sauver le preneur de selfies emporté par des vagues anormales. Les gens meurent également en s'approchant trop près d'un feu qui fait rage ou en reculant souvent sur le bord d'une falaise. Cependant, au grand crédit de l'Inde, ce chiffre a chuté considérablement en 2018, tombant à seulement 2 décès. Les autorités indiennes sont conscientes de ce danger et, par exemple, à Ooty, le lac de plaisance populaire, tous les selfies sont interdits pendant la navigation, malgré l'instruction obligatoire de porter une ceinture de sauvetage. Mais sur la plage de Goa, il est impossible de regarder autour sans voir un selfie pris. Les fournisseurs de bâton à selfie tournent également en rond et ceux-ci sont proposés en permanence avec un massage, de l'ananas et tous les autres articles et services disponibles pour les amateurs de plage. L'autre observation que je ferais est que très rarement les selfies viennent seuls; une séquence typique aurait plusieurs dizaines d'options parcourues, et parfois ces sessions prolongées peuvent prendre une bonne dizaine de minutes. Je ne sais pas comment le montage se déroule, ni même si ces selfies sont enregistrés et téléchargés. Une autre nouveauté pour moi est que les gens demandent souvent d'avoir un selfie avec moi parce que je suis un occidental et bien sûr je suis d'accord. Il doit donc y avoir des centaines d'images de Martin Parr flottant dans le cyberespace indien, des autoportraits introuvables qui ne seront jamais reconnus. Dans ma quête pour photographier l'énorme entreprise du tourisme, l'introduction du téléphone intelligent et, par la suite, du bâton à selfie ont changé le rituel d'une visite touristique de manière dramatique. Je ne pouvais pas ignorer ce phénomène et il est célébré dans cette petite collection d'images, où la plupart sont prises en Inde, et peu d'autres endroits sont jetés pour faire bonne mesure. "
Martin Parr mai 2019