RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS
RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS

RAPHAEL BARONTINI - SOUKHOS

Regular price
€60,00
Sale price
€60,00
Unit price
per 
Tax included.

RAPHAEL BARONTINI
SOUKHOS

Published by RVB Books, 2020
Book size 22 x 32 cm
Pages 152 pages (104 colour photographs)
Soft cover with slipcase
Language English

For several years, Raphaël Barontini has endeavored to give a pictorial, poetic and political visibility to the faces and bodies of Black history. To this end, he delves into iconographies around the world, and more specifically those of the 18th century, marked by the Enlightenment as well as slavery. Along the way, he pays tribute to both emblematic and nameless figures left out of national narratives. Barontini cross-pollinates the iconographies explored, ranging from those of the European bourgeoisie or African royal courts to popular imagery as well as ethnographic and anthropological archives. Creolization is an integral part of his artistic process. Soukhoschronicles Barontini’s residency at the invitation of LVMH Métiers d’Art, during which he intervened with energy and zeal at Heng Long Leather, a Singapore tannery specializing in crocodile leather. After gaining an understanding of Heng Long’s know-how, he played with it and opened up hitherto unimagined possibilities with the artisans as he developed his project. Barontini combines a deep appreciation of textile as a medium with a mastery of fabric printing, enhancement and dyeing processes. The outcome of this artist’s residency is a series of mounted artifacts, versatile pieces, elements of adornment, and manifesto objects with flawless finishing touches, brought together as a great set piece, akin as much to an installation as a wonderful parade. As this edition of the residency was held in the midst of the Covid-19 pandemic, Barontini had to adapt his approach. He and the photographer Alexandre Guirkinger needed to draw on their creativity in producing the images for this book. To ensure that the tannery would be present despite the distance, videos were taken within the Heng Long Leather ateliers in Singapore, with stills later captured as photographic prints. Due to travel restrictions, a photo shoot of a performance incorporating pieces from the series was arranged at the Basilica of Saint-Denis, a place that has shaped Barontini’s tastes and inspirations as a native of this city, supplemented by sessions on the roof of a building. And even though everything may have seemed impossible, together they have created an exceptionally rich volume. Editor's statement 

----

Depuis plusieurs années, Raphaël Barontini s'attache à donner une visibilité picturale, poétique et politique aux visages et aux corps de l'histoire des Noirs. Pour cela, il plonge dans les iconographies du monde entier, et plus particulièrement celles du XVIIIe siècle, marquées par les Lumières ainsi que l'esclavage. En chemin, il rend hommage à des figures emblématiques et sans nom laissées en dehors des récits nationaux. Barontini croise les iconographies explorées, allant de celles de la bourgeoisie européenne ou des cours royales africaines à l'imagerie populaire ainsi qu'aux archives ethnographiques et anthropologiques. La créolisation fait partie intégrante de sa démarche artistique. Résidence de Soukhoschronicles Barontini à l’invitation de LVMH Métiers d’Art, au cours de laquelle il est intervenu avec énergie et zèle chez Heng Long Leather, tannerie singapourienne spécialisée dans le cuir de crocodile. Après avoir acquis une compréhension du savoir-faire de Heng Long, il a joué avec et a ouvert des possibilités jusqu'ici inimaginables avec les artisans au fur et à mesure qu'il développait son projet. Barontini combine une profonde appréciation du textile en tant que support avec une maîtrise des processus d'impression, de mise en valeur et de teinture des tissus. Le résultat de cette résidence d’artiste est une série d’artéfacts montés, de pièces polyvalentes, d’éléments de parure et d’objets de manifeste aux finitions impeccables, réunis comme une grande pièce de décor, qui s'apparente autant à une installation qu’à un magnifique défilé. Cette édition de la résidence se déroulant en pleine pandémie de Covid-19, Barontini a dû adapter son approche. Lui et le photographe Alexandre Guirkinger avaient besoin de s'appuyer sur leur créativité pour produire les images de ce livre. Pour s'assurer que la tannerie serait présente malgré la distance, des vidéos ont été prises dans les ateliers Heng Long Leather à Singapour, avec des images fixes plus tard capturées sous forme de tirages photographiques. En raison des restrictions de voyage, une séance photo d'une performance intégrant des pièces de la série a été organisée à la Basilique de Saint-Denis, un lieu qui a façonné les goûts et les inspirations de Barontini en tant que natif de cette ville, complétée par des séances sur le toit d'un bâtiment. Et même si tout a pu sembler impossible, ensemble ils ont créé un volume d'une richesse exceptionnelle. Ecrits de l'éditeur